Le manifeste de l’EGBA