Le nouveau ministre va-t-il changer le sort du projet de loi?